Une aventure inédite au cœur des grands espaces du Chili

En voyage au Chili, les touristes auront tout un panel de choix de terres sauvages à visiter. En effet, ce pays de l’Amérique latine regorge d’étendues à perte de vue, exemptes de toute civilisation. Ces dernières s’adresseront particulièrement aux aventuriers adeptes des longs séjours d’exploration. De plus, elles se présentent sous toutes les formes possibles au Chili. Il y aura le choix entre les régions arides du désert d’Atacama, le paysage unique de la Vallée de la Lune ou encore l’enclos de verdure du parc national Torres del Paine.

Le désert d’Atacama : un véritable défi pour les touristes audacieux

Le désert d’Atacama se trouve entre l’océan Pacifique et la cordillère des Andes, au nord du Chili. À l’exploration, il se dédie aux aventuriers, et seulement à ceux qui sont les plus audacieux. En effet, le désert d’Atacama est une des régions les plus arides au monde. Dans ce site, les touristes y verront rarement des espèces animales et végétales. Du moins, ils croiseront quelques-unes qui arrivent à s’adapter aux conditions climatiques de la région. L’on citera en exemple les lézards ou encore les flamants roses au niveau de la faune. La flore est quasi-inexistante au cœur du désert. Elle se concentre plutôt sur la côte Pacifique. Durant leur périple, les voyageurs se focaliseront ainsi sur le paysage unique que forment les lignes volcaniques et les oasis du désert d’Atacama. Ces derniers sont cependant loin d’être accessibles. Ils se situent généralement à une altitude moyennant les 6 000 m !

La Vallée de la Lune, un sanctuaire au paysage encore plus spectaculaire

Les touristes enchaineront avec la Vallée de la Lune lors de ce séjour à l’assaut des grands espaces du Chili. En effet, ce sanctuaire naturel se trouve non loin du désert d’Atacama. De plus, il est unique en son genre. Il n’y aura que peu de faune ou de flore à découvrir de par le climat qui reste toujours aussi aride dans cette partie septentrionale du pays. Ce sera une nouvelle fois le paysage qui interpellera les touristes durant ce voyage chili. La Vallée de la Lune, comme son nom l’indique, est une parfaite imitation du panorama lunaire. Les cratères et les dunes seront des cadres parfaits pour des photos souvenirs inoubliables du passage dans ce site spectaculaire. À noter que la Vallée de la Lune est accessible depuis la ville de San Pedro de Atacama. Elle fait partie de la réserve nationale Los Flamencos.

Torres del Paine, la parenthèse « biodiversité » du voyage

Le parc national Torres del Paine emmènera les touristes à l’opposé de leur précédente position géographique, au sud du Chili. Ce site permet de varier les plaisirs des grands espaces, d’autant plus qu’il constitue toujours un incontournable d’un voyage chili. En effet, cette réserve regorge d’atouts naturels. La faune y compte plusieurs espèces uniques, à ne citer que le puma, le chingue ou encore les variétés de reptiles. L’on y retrouve aussi une grande étendue de formation végétale typique de cette partie sud du continent américain. La steppe de la Patagonie ou encore la forêt de Magellan promettent des sentiers de randonnées idylliques au cœur d’une nature luxuriante. Par ailleurs, il faut aussi à tout prix passer par les massifs à l’origine du nom du parc national Torres del Paine.

Qui sommes-nous ?
Blog dédié aux loisirs divers et variés : photographie, voyages, apprentissage des langues, paintball, sports, bien-être et santé...
Blog Loisir Passion
Univers du loisirs - Articles & Actualités